technique-industrie

Signalétique : quels sont les marquages obligatoires dans un dépôt ?

Un dépôt est un endroit où l’on entrepose des marchandises. Il peut également y avoir des équipements de manutention. Des personnes sont chargées d’assurer sa gestion. Par conséquent, la mise en place des marquages signalétiques est essentielle et obligatoire, surtout pour assurer le fonctionnement normal des lieux. Ces signes permettent une orientation facile, en plus de garantir la santé quotidienne de tous ceux qui y travaillent. Ils préviennent aussi les éventuels risques d’accidents au travail. La signalétique est dessinée en utilisant différentes couleurs, symboles et formes, selon les caractéristiques et les informations à transmettre.

Quels panneaux signalétiques sont à installer dans un dépôt ?

Un décret de l’union européenne sur les exigences minimales en matière de signalisation, de sécurité et/ou de santé au travail, impose aux entreprises d’installer un ou plusieurs panneaux signalétiques dans les dépôts. Selon cette directive, les plaques signalétiques sont à installer aux niveaux des étagères. Ces panneaux doivent être informatifs, tout en exposant les caractéristiques et les performances des produits exposés sur chaque rayon. Dans un dépôt, l’existence de ces diverses signalisations facilite l’action du personnel y travaillant. Les produits sont souvent identifiables à l’aide de leur forme géométrique, leur couleur, les panneaux lumineux et les signaux sonores. Toutefois, il est important de signaler que chaque travailleur doit suivre des formations pour comprendre chaque signalisation. En effet, un dépôt avec une signalisation appropriée n’est pas efficace, si les travailleurs ne sont pas capables d’interpréter les informations.

Quelle est la signalétique typique d’un dépôt ?

Pour qu’une enseigne soit suffisamment efficace, elle doit être conforme aux spécifications : emplacement, forme, couleur et géométrie. Les signalisations typiques des entrepôts comprennent principalement des panneaux d’avertissement, des panneaux d’interdiction, des panneaux d’obligation, des panneaux d’urgence et des panneaux d’incendie. Cependant, il convient de noter que les marquages au sol doivent également être visibles. Les marques se tracent avec une peinture spéciale à base de résine. Vous pouvez aussi vous servir d’un adhésif antidérapant pour délimiter la zone de travail. La voie de circulation des engins doit pareillement être tracée avec une bande blanche continue ou jaune selon la couleur du parquet.

Quelle couleur de marquage tracer dans un dépôt ?

Dans le cas d’un dépôt, il existe des couleurs réglementaires qui permettent le traçage des signalisations de repérage et de marquage. Chaque couleur est associée à des renseignements précis. Des couleurs fluorescentes peuvent par ailleurs être utilisées pour augmenter la visibilité des zones à haut risque. Par exemple, le rouge est utilisé pour exprimer un danger ou une interdiction. La couleur orange est présente sur les panneaux indiquant le stockage de produits chimiques. D’autres couleurs sont aussi utilisées : le jaune pour les panneaux indiquant un avertissement ou un danger, le vert pour les informations sur le local et l’évacuation, le bleu pour les panneaux de service et de protection et le blanc pour le marquage au sol pour les voies désignées.

Quitter la version mobile